Etudes de cas

Cette rubrique est destinée à vous fournir quelques exemples parmi les grands enjeux qui interviennent lors d’un projet de numérisation.

Musée de Bretagne

Assurer la pérennité des supports

Le nitrate de cellulose est un support fabriqué à partir de cellulose. Lorsqu’il se dégrade, il se décompose. Cette décomposition est exothermique. Il est inflammable et la combustion dégage entre autre de l’oxygène, ce qui rend son extinction impossible. Ce type de film portait le nom de « film flamme ».

Les documents sont donc conservés chez TRIBVN dans un stock maintenu à 18 ° avec un taux d’hygrométrie contrôlé (%).

 

IGN

Une problèmatique de volume et une méthodologie sur-mesure

Numérisation de 2,5 millions de vues en 5 ans sur scanner à plat car la définition demandée par l’IGN ne permettait pas l’utilisation d’un dos numérique.
Un logiciel développé sur mesure par TRIBVN permet de vérifier très rapidement une à une l’intégralité des images numérisées la veille.
Une base de donnée mise en place au début du projet permet de gérer le suivi des envois, leur répartition sur les scanners et de remonter les éventuels problèmes sur les documents à l’IGN.

 

SHD

Le syndrome du vinaigre, prévenir la contamination

Le syndrome du vinaigre est une réaction qui peut intervenir selon les conditions de conservation des originaux. Elle est irréversible et l’acétate de cellulose se transforme alors en acide acétique. La numérisation de ces collections était le seul moyen de conserver et diffuser les images (la guerre d’Indochine).
Les rouleaux sont stockés dans un stock isolé et ventilé, et non dans le stock commun aux autres documents afin d’éviter une possible contamination.